Reformater les mentalités

11/07/2020
Reformater les mentalités

Libre choix

La députée Molgah Abougnima Kadjaka veut inciter les jeunes filles à se débarrasser des mentalités ancestrales souvent archaïques ancrées dans les familles pour prendre leur destin en main.

‘Soyez vous-mêmes, osez la réussite, osez l’excellence. La question n'est plus comment s'en sortir, mais pourquoi s'en sortir et vous aurez ainsi une motivation’, a-t-elle expliqué samedi lors de l’annonce de la sortie d’un manuel sur le leadership de la jeune fille.

Un ouvrage qui met en exergue la place de l’éducation pour faire évoluer les mentalités.

‘Il faut que la jeune fille ait un regard positif sur elle-même. Elle est responsable de sa destinée et doit donc faire des choix responsables. Bref, il faut reformer les mentalités’, estime Mme Kadjaka qui compte parmi les 17 femmes qui siègent à l’Assemblée.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délinquance transfrontalière

Faits divers

Neuf personnes ont été arrêtées par la police. La petite bande avait l’habitude de commettre ses méfaits à Lomé avant de repartir au Ghana.

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).