Toujours trop de grossesses précoces

29/04/2021
Toujours trop de grossesses précoces

Problème culturel

Le taux de grossesses précoces en milieu scolaire reste élevé. 1.222 cas ont été enregistrés entre septembre 2020 et mars 2021.

La direction de la Planification de l’éducation a mené une enquête en collaboration avec l’UNICEF et la Banque mondiale.

La plupart des grossesses non souhaitées sont recensés dans les lycées publics.

Au palmarès régional, la région des Plateaux est en tête, suivie de celle de Kara. Seule la région Golfe-Lomé peut s'enorgueillir d'un nombre de cas réduit.

Dans l’enseignement secondaire, les cours d’éducation sexuelle sont inexistants. Il y a un blocage culturel évident qui semble insurmontable. 

Pourtant, cet enseignement n’est pas superflu.

Eduquer le plus tôt possible serait un excellent moyen de sensibiliser les jeunes.

Mais les traditions ont la vie dure et la plupart des parents ne sont pas prêts à ce que leurs enfants reçoivent une éducation sexuelle. Pas dans les moeurs.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nouveau chapitre

Sport

‘Le gouvernement engage les Eperviers et la Fédération togolaise de football à écrire un nouveau chapitre du football togolais'.

‘Vous n’êtes pas seuls’

Coopération

L'Allemagne a offert au Togo des respirateurs et des oxymètres.

Les pays du G7 sont de retour en Afrique

Développement

Le G7 va offrir un milliard de vaccins et va contrer la Chine sur les stratégies de développement.

Sur le terrain sanitaire

Coopération

Les volontaires américains seront davantage engagés dans des projets favorisant le secteur de la santé.