Train de vie

09/02/2008
Train de vie

Il cisaillait la voie de chemin de fer Lomé-Kpalimé pour revendre les rails à des ferrailleurs. Les dommages sont énormes.

Sémékonawoé Agbagba, un jeune Togolais de 26 ans a été arrêté par la police en possession d'une cargaison de barres ferrailles ayant servi à la construction de la voie ferrée Lomé-Kpalimé (longue de 120 km), selon des sources proches de la police.Ce dernier qui s'apprêtait à les vendre au Port de Lomé, a été arrêté grâce à la vigilance des forces de sécurité.

Selon ces sources, Sémékonawoé Agbagba fait partie d'un grand réseau de trafiquants qui coupent les barres de ferrailles à l'aide de scie, après avoir déboulonné les traverses.

"Au niveau des villages d'Assahoun, d'Atsé Kopé etc..., le spectacle est désolant. Car sur une longue distance, ces voleurs ont détruit notre chemin de fer", a expliqué un responsable de la Police.

Selon lui, les dommages causés par ces trafiquants sont énormes et peuvent être évalués à plus de 4 milliards de F.CFA.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Meilleure gestion de la distribution de l'eau

Coopération

Un séminaire sur la gestion de l'eau s'est ouvert jeudi à Lomé. 

La capitale concentre l'essentiel des cas

Santé

La grande majorité des nouveaux cas de Covid-19 est enregistrée à Lomé. 

Pas irréversible

Santé

Le glaucome touche environ 12% la population togolaise.

Echos du Bénin

Justice

La Béninoise Reckya Madougou a été interpellée mercredi soir par la police, annoncent les médias locaux.