Train de vie

09/02/2008
Train de vie

Il cisaillait la voie de chemin de fer Lomé-Kpalimé pour revendre les rails à des ferrailleurs. Les dommages sont énormes.

Sémékonawoé Agbagba, un jeune Togolais de 26 ans a été arrêté par la police en possession d'une cargaison de barres ferrailles ayant servi à la construction de la voie ferrée Lomé-Kpalimé (longue de 120 km), selon des sources proches de la police.Ce dernier qui s'apprêtait à les vendre au Port de Lomé, a été arrêté grâce à la vigilance des forces de sécurité.

Selon ces sources, Sémékonawoé Agbagba fait partie d'un grand réseau de trafiquants qui coupent les barres de ferrailles à l'aide de scie, après avoir déboulonné les traverses.

"Au niveau des villages d'Assahoun, d'Atsé Kopé etc..., le spectacle est désolant. Car sur une longue distance, ces voleurs ont détruit notre chemin de fer", a expliqué un responsable de la Police.

Selon lui, les dommages causés par ces trafiquants sont énormes et peuvent être évalués à plus de 4 milliards de F.CFA.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'AFD et Proparco en mode riposte

Développement

La pandémie de covid 19 impacte l’Afrique, engendrant des crises sanitaire, sociale et économique inédites. 

Zoom sur le Togo

Tech & Web

Connaître l’histoire du Togo, s’informer en temps réel, trouver des offres d’emploi et des infos pratiques.

Les éléments se déchaînent

Environnement

Le Préfet maritime, Néyo Takougnadi, a mis en garde la population contre les risques engendrées par une mer violente dans les 3 mois à venir.

Une justice pour tous est un gage de bonne santé démocratique

Justice

Le Programme d’appui au secteur de la justice (PASJ) arrive à son terme cette année.