Tristesse, mais prudence

10/09/2020
Tristesse, mais prudence

Respecter à la lettre les règles sanitaires

Avec la crise sanitaire, les autorités sont très vigilantes concernant l’organisation des enterrements avec un nombre de participants limité à la famille proche.

Autre problème, celui des mises en bière à domicile. Il est nécessaire de demander une autorisation, mais c’est rarement le cas.

En ces temps de coronavirus, le corps du défunt, qui pourrait être mort du covid reste très contagieux.

En tout état de cause, c’est aux services de l’hygiène des préfectures de donner le feu vert éventuel et de pratiquer des examens pour connaître l’origine de la mort.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Electrification de 20 centres de santé

Développement

Kya Energy Group va recevoir une aide de Power Africa pour électrifier des centres de santé.

Sous les verrous

Faits divers

La police a mis la main mardi sur un groupe d’individus responsable d’un braquage il y a quelques jours à Lomé.

Coopération décentralisée : les Yvelines s'engagent

Coopération

Le président du département des Yvelines, Pierre Bédier, s’est rendu au Togo la semaine dernière.

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.