Une action de salut public

30/08/2019
Une action de salut public

A Lomé, un exemple parmi tant d'autres

‘Toute personne qui cause un dommage aux équipements routiers est tenu d’en assumer les réparations', précise un décret de 2018.

Problème, il n’est pas appliqué.

Entre la surcharge des camions qui dégrade les routes, les chutes de lampadaires dues aux collisions, les trottoirs défoncés par les poids lourds, le réseau modernisé à coup de milliards connaît une usure rapide et inhabituelle. 

Les pouvoirs publics doivent commencer à agir et à sanctionner les contrevenants. Car si rien n’est fait, l’état des routes risque d’offrir dans les prochaines années un triste spectacle.

Or, sans réseau routier moderne, pas de développement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

FIFA : légère remontée

Sport

Le Togo progresse un peu dans le dernier classement de la FIFA.

Talent à l'état brut

Culture

Cinéma, art plastique, gastronomie. Six Togolais se font remarquer sur la scène internationale. 

Escale à Lomé d'un bâtiment de la Marine française

Coopération

Le patrouilleur de haute mer (PHM) ‘Enseigne de vaisseau Jacoubet’ a fait escale à Lomé du 6 au 11 septembre.

Un épisode héroïque

Coopération

La cérémonie marquant le 149e anniversaire des combats de Bazeilles s’est déroulée le 13 septembre dernier à l’ambassade de France.