Bodjona : « Pas d'autre alternative qu'une nouvelle élection à la FTF »

29/10/2008
Bodjona :  « Pas d'autre alternative qu'une nouvelle élection à la FTF »

Le Comité de suivi moral du football togolais a justifié mardi la décision de la FIFA d'organiser de nouvelles élections à la tête de la FTF. Selon Pascal Bodjona, président du Comité et ministre de l'Administration territoriale, tout a été fait pour que l'union règne au sein des instances du foot ; en vain. Dans ce contexte, l'unique choix était d'organiser un nouveau scrutin pour parvenir à l'élection d'un équipe soudée travaillant pour le bien du football au Togo.

"Nous avons compris que les conflits de personnes prenaient le pas sur l'intérêt de notre football », a expliqué Pascal Bodjona. L'élection sera organisée sur la base des textes du congrès de sokodé avec un scrutin de listes.

« Il appartiendra aux présidents de ligues et clubs de désigner leurs dirigeants", a précisé M. Bodjona.

55 présidents de ligues et clubs voteront le 18 janvier prochain.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.