Hubert Velud : « Une mission très ponctuelle »

04/10/2009
Hubert Velud : « Une mission très ponctuelle »

A tout juste 50 ans, l'ancien entraîneur du Paris FC, de Nancy, Clermont, Créteil et Beauvais débarque à Lomé. Sa mission ? Qualifier les Eperviers, actuellement troisièmes de la poule A avec 5 points, pour la CAN en Angola. Le journal France Football a rencontré le nouvel entraineur qui confirme que la Fédération togolaise de football lui a confié « les rênes de l'équipe nationale pour les deux derniers matches à disputer, en éliminatoires de la CAN 2010. »

##S_B##« Hubert Velud, il se murmure que vous êtes en partance en Afrique ? 


Effectivement, je voyage aujourd'hui vers Lomé. Il me reste encore quelques détails à régler, mais c'est bien avancé, à 99%. La Fédération souhaite me confier les rênes de l'équipe nationale pour les deux derniers matches à disputer, en éliminatoires de la CAN 2010.



Le Togo était jusqu'alors dirigé par le Belge Jean Thissen...


C'est exact, mais la Fédération est actuellement en conflit avec lui. Elle m'avait fait venir à Lomé lors du match précédent contre le Maroc (1-1), mais je m'en étais tenu à une position d'observateur. J'ai pu voir à cette occasion comme elle fonctionnait. Depuis, le dossier Thissen a avancé. Et la Fédération m'a rappelé.



Vous n'avez jamais exercé en Afrique jusqu'alors. Comment s'est noué ce contact ?


Il se trouve que j'ai parmi mes relations personnelles un contact privilégié avec un cadre de la Fédération. Ensuite, je connais plutôt bien les réseaux africains, notamment lors de mon passage à Nancy quand je faisais de la détection. C'est vrai que c'est un continent qui demande un certain nombre de repères. Et puis, tout au long de ma carrière d'entraîneur, j'ai dirigé pas mal d'Africains, comme Sessègnon, Assemoassa, M'Bodji ou encore Domoraud. J'ai une certaine sensibilité par rapport à ces joueurs.

Quel objectif vous a-t-on assigné ?


D'abord, de nous qualifier pour la phase finale de la CAN en Angola. Ensuite, la Coupe du monde, ce serait la cerise sur le gâteau. Cette mission correspond à quelque chose de très ponctuel. Les choses s'affineront d'elles-mêmes sur place.



Quel est votre programme ?


Nous affrontons le Cameroun à Yaoundé le 10 octobre, après quoi nous sommes invités le 14 octobre à Tokyo pour affronter le Japon en amical. Enfin, on terminera les éliminatoires le 14 novembre contre le Gabon à domicile. Pour l'instant, le courant passe bien. Il y a eu très vite un bon feeling avec le DTN local. »

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy veut structurer l’écosystème du football

Sport

Identifier les jeunes disposant d’un réel potentiel, telle est l’ambition du concours ‘Graines du Togo’, qui vient de débuter.

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Le Togo n'est pas un adepte des châteaux de sable

Coopération

Le Togo va s'inspirer du modèle à succès de la Corée du Sud pour développer ses agropoles.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.