L'économie mène à tout

21/06/2007
L'économie mène à tout

L'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) organisera en octobre 2007 le premier tournoi annuel de football entre ses huit Etats membres à Ouagadougou, a-t-on appris jeudi de source officielle. Ce tournoi dénommé "Coupe de l'Intégration ouest-africaine" vise à "promouvoir les joueurs locaux", a affirmé à Ouagadougou le président de la Commission de l'UEMOA, Soumaïla Cissé, à l'issue d'un Conseil des ministres des Sports des pays membres

La première édition du tournoi aura lieu en octobre 2007 à Ouagadougou, siège de l'Union, et se déroulera ensuite dans une capitale d'un des pays membres, selon Jean-Pierre Palm, ministre burkinabè des Sports."Ce tournoi regroupera exclusivement des joueurs locaux des pays de l'UEMOA qui faute de moyens ne sont pas en mesure d'organiser des championnats de football de qualité", a souligné M. Palm.

En plus de la coupe de "l'Intégration" du vainqueur du tournoi, un trophée de "fair-play" sera décerné à l'équipe méritante. Le trophée "fair-play" a pour but de "prévenir des influences préjudiciables" au football, notamment "les violences dans les stades et le dopage" des joueurs, selon l'UEMOA.

Créée en 1994, l'UEMOA vise la création d'un marché commun par la libre circulation des personnes, des biens, des services dans les Etats membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chrono trop juste

Sport

Au 50 mètres nage libre, le Togolais Damien Otogbé a montré tout son potentiel.

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

'L’expérience du Togo est enrichissante'

Développement

Mario Pezzini, le directeur du Centre de développement de l’OCDE, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.