Passation de pouvoir dans la douleur

25/02/2008
Passation de pouvoir dans la douleur

Le bureau de la Fédération togolaise de football (FTF) n'ait toujours pas en fonction, malgré la décision de la Fédération internationale de football (Fifa) de réhabiliter l'instance dirigeante du football togolais, a-t-on appris lundi de source officielle. "Les membres du Comité provisoire de gestion (CPG) refusent toujours de passer la main. De plus, les bureaux de la FTF ne sont pas encore libérés", a confié un responsable de la FTF.

La Fifa avait demandé début février, la réhabilitation du bureau de la FTF, estimant la création du CPG contraire aux textes.Le bureau de la Fédération avait été dissout en juillet par le Comité national olympique togolais (Cnot), à la suite de la crise née de la suspension de son président Tata Avlessi par la Confédération africaine de football (CAF).

M. Avlessi a été suspendu "à vie" de toute activité liée au football par la CAF pour tentative de corruption d'arbitres du match Togo-Tunisie en phase finale de Coupe d'Afrique des nations cadets en mars 2007.

A peine la décision annoncée, ses proches se sont engagés dans une "lutte acharnée" pour lui succéder.

Le Cnot avait mis en place le CPG, composé de 11 membres, chargé d'organiser de nouvelles élections.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.