Togo-Mali : Lomé demande un nouveau report

03/09/2007
Togo-Mali : Lomé demande un nouveau report

Le Togo a demandé un nouveau report du match contre le Mali, de la 6e et dernière journée des qualifications (Gr.9) à la Coupe d'Afrique des nations 2008, initialement prévu le 8 septembre et déjà reporté au 14 octobre, a-t-on appris lundi de source officielle à Lomé. "La rencontre ne pourra pas avoir lieu le 14 octobre, en raison des élections législatives prévues le même jour dans notre pays. Nous avons déjà saisi la Confédération africaine de football (Caf)", a déclaré à un responsable du Comité provisoire de gestion du football togolais.

Initialement prévu le 8 septembre, le match Togo-Mali qui devait se jouer le même jour que la rencontre Sierra Leone-Bénin à Freetown avait déjà été reportée au 14 octobre en raison du second tour de l'élection présidentielle en Sierra Leone.Dans un souci "d'équité", la commission d'organisation de la Caf a décidé de faire jouer les deux matches du groupe 9 à cette nouvelle date.

Le Mali est premier du groupe avec 9 points, devant le Togo (également 9 pts), le Bénin (8 pts) et la Sierra Leone (1 pt).

Le premier de chaque groupe et les trois meilleurs deuxièmes seront qualifiés pour la CAN-2008, en compagnie du Ghana, pays organisateur.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.