Violences dans les stades : la FTF condamne

12/02/2019
Violences dans les stades : la FTF condamne

Les arbitres ont en assez d'être la cible des supporters

La Fédération togolaise de football (FTF) a condamné mardi les violences qui ont visé des arbitres dimanche à Kabou et à Dapaong à l’occasion de la 16e journée du championnat de D1.

Les auteurs ont été identifiés, il seront retrouvés et sanctionnés, a affirmé la FTF.

Ces actes ‘sapent les valeurs que véhicule le sport telles que le fait play, la solidarité, la fraternité, la tolérance', indique-t-on à la Fédération.

Cette fermeté affichée pour sanctionner les supporters coupables de gestes violents ou d’incivilités sera-t-elle suffisante pour ramener le calme dans les stades ?

L’association nationale des arbitres de football du Togo a appelé au boycott des prochaines rencontres de D1, D2 et D3 ainsi que des championnats régionaux.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Graines de vainqueurs

Sport

En tournée samedi à Atakpamé, Faure Gnassingbé a inauguré la nouvelle pelouse synthétique du stade de la ville. 

Prévoir plutôt que subir

Santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’acheminer au Togo des équipements de protection contre le coronavirus chinois.

Prorogation de l'accord de Cotonou jusqu'en décembre 2020

Coopération

Les négociations sur un accord post-Cotonou entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union européenne se sont poursuivies vendredi à Bruxelles.

Détection précoce

Santé

Moustafa Mijiyawa, le ministre togolais de la Santé, participera vendredi à Bamako à une réunion d’urgence de la Cédéao.