Cueillir les fruits de la révolution technologique

18/11/2018
Cueillir les fruits de la révolution technologique

Cina Lawson

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a déclaré dimanche que l'identité numérique était vitale pour mettre en œuvre le Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies et l'Agenda 2063 de l'Union africaine (UA).

Il a émis ces remarques lors d'une réunion de haut niveau organisée en marge du 11e sommet extraordinaire de l'UA à Addis Abeba.

Une réunion à laquelle participait Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique.

Cette rencontre de haut niveau était co-présidée par la Commission économique pour l'Afrique des Nations Unies (CEA) et la Commission de l'UA.

Le Premier ministre éthiopien a mis l'accent sur l'importance pour l'Afrique d'optimiser les opportunités afin d'améliorer le commerce et la libre circulation des personnes dans le cadre d'initiatives de cyber gouvernance.

La secrétaire exécutive de la CEA Vera Songwe a récemment annoncé que son organisation et ses partenaires s'étaient engagés dans une initiative sur l'identité numérique en vue de soutenir l'intégration et l'application des plateformes de l'identité numérique en Afrique.

D'après elle, avec les fruits de la révolution technologique, l'identité numérique va renforcer l'inclusion et faciliter le commerce dans le cadre de l'accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.

Mobilisation des cardiologues à Lomé

Santé

Lomé accueille du 20 au 22 février la seconde édition du congrès de cardiologie. Les maladies cardiovasculaires font des ravages au Togo.