Le gouvernement numérique prend rendez-vous pour l’avenir

22/01/2015
Le gouvernement numérique prend rendez-vous pour l’avenir

Un réseau haut débit pour accompagne l'e-Gouvernement

La cellule e-Gouvernement est à la recherche de compétences. Une formation de 8 semaines a débuté jeudi pour les ingénieurs et des techniciens en gestion de réseaux et infrastructures. Les meilleurs bénéficieront d’une spécialisation à l’étranger.

L’ambition du gouvernement est double, d’abord améliorer la connectivité des services de l'administration via une plateforme de e-gouvernement performante ; ensuite proposer à la population des débits rapides qui facilitent l’accès à internet.

‘Il faut parvenir à mettre à la disposition des Togolais, un réseau large bande à des coûts qui soient à la portée de tous. C’est mon cheval de bataille’, à déclaré la ministre de l’Economie numérique, Cina Lawson, à l’ouverture de la session de formation.

La technologie progresse à pas de géant dans le monde d’aujourd’hui et, avec elle, la communication.  Le gouvernement électronique – ou gouvernement numérique – utilise les technologies d’information et de communication pour aider les États à rendre les services publics plus accessibles aux usagers, y compris pour les démarches de base tout en en améliorant la qualité et en étant davantage connectés aux autres secteurs de la société.  

Le e-Gouvernement est donc destiné à moderniser l’administration togolaise.

Cela suppose naturellement d’avoir des débits stables et de bonne qualité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.