Réunion du CIP à Lomé

11/06/2012
Réunion du CIP à Lomé

Les membres du bureau du Comité interparlementaire de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) discutent depuis lundi matin à Lomé, et pendant 5 jours, des questions liées à la situation économique et financière dans les pays de la zone, mais également des thèmes de la gouvernance, de l’intégration, de la stabilité politique et de la paix.

Initialement prévue à Bissau, la réunion a été transférée au Togo en raison des événements en Guinée Bissau.

Le président du bureau du CIP-UEMOA, le Togolais, Dama Dramani (président du Groupe majorité présidentielle à l’Assemblée), a rappelé que la rencontre se tenait au lendemain du 16ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA « qui a fixé des orientations décisives pour passer à une nouvelle étape de l’intégration ».

Les membres doivent adopter le budget (4 milliards de Fca) qui doit permettre de doter le Comité d’un siège permanent à Bamako (Mali) et d’organiser la 30ème session ordinaire qui aura lieu en août prochain à Ouagadougou.

Sur le plan politique, il sera question des crises qui secouent le Mali et la Guinée Bissau et sur la façon dont le parlement communautaire peut contribuer à régler ces conflits.

Le CIP est la structure parlementaire de l’UEMOA en charge d’accompagner le processus d’intégration par le dialogue et le débat.

Y siègent cinq députés de chacun des 8 Etats membres de l’UEMOA que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

En photo : Dama Dramani

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fin du stage au Maroc

Sport

Les Eperviers U20 ont fait match nul (1-1) face à leurs homologues du Maroc lors d’un match amical mardi à Rabat.

Réseau très structuré

Faits divers

Neuf délinquants de nationalité nigériane ont été présentés mardi par la police.

Le paludisme tue davantage que le Coronavirus

Santé

En 2016, la communauté internationale s’est promis de réduire de 90% en vingt ans la mortalité liée au paludisme dans le monde.

Situation sous contrôle à Katanga

Santé

L’épidémie de choléra qui était apparue dans la zone portuaire (village de Katanga) est sous contrôle, a indique lundi le ministère de la Santé.