Ouverture du sommet de Syrte

01/07/2009
Ouverture du sommet de Syrte

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, et la plupart de ses collègues africains se retrouvent mercredi à Syrte (Libye) pour un sommet de trois jours sous l'égide de Mouammar Kadhafi.

M. Kadhafi entend profiter de ce 13e sommet de l'Union africaine (UA) pour faire avancer coûte que coûte le projet de "gouvernement africain" qui lui est particulièrement cher, quitte à contraindre l'adhésion des pays réticents à une fusion des instances panafricaines déjà existantes.Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a été convié de longue date en tant qu'hôte du prochain G8, à prendre part à la session solennelle d'ouverture.

Autre hôte de marque du sommet et invité officiel de l'UA, le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, doit également s'adresser aux dirigeants africains.

En revanche, l'iranien Mahmoud Ahmadinejad a annulé sa venue à la dernière minute.

Le thème officiel de la rencontre est le développement de l'agriculture, au moment où l'Afrique fait face à une crise alimentaire.

Mais les discussions les plus animées tourneront autour de la création d'une "Autorité" africaine aux pouvoirs exécutifs élargis, qui constituerait aux yeux de M. Kadhafi une avancée majeure vers les "Etats-Unis d'Afrique" dont il a fait son grand projet.

Le sommet ne pourra pas non plus faire l'impasse sur les crises politiques ou les conflits qui se sont multipliés ces derniers temps sur le continent, de la Mauritanie à la Somalie en passant le Niger, Madagascar ou la Guinée Bissau.

Les chefs d'Etat africains mèneront leurs travaux dans un centre de conférences pharaonique construit sur la côte méditerranéenne à 500 km à l'est de Tripoli, dans une zone désertique qui est aussi la région natale du "Guide" libyen.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Toujours là quand il le faut

Coopération

L’UE veut privilégier les projets intégrant le principe d’une croissance inclusive.

Les nouvelles ambitions de l'Institut français

Culture

L’Institut Français du Togo se modernise en profondeur pour mieux accueillir le public.

Trafic aérien : efficacité relative des tests PCR

Santé

Des tests de diagnostic PCR et même peut être salivaires seront exigés pour se rendre au Togo.

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.