Politique

Contester ou s'infecter, il faut choisir

Les opposants rassemblés au sein du Front citoyen Togo debout (FCTD) attendent toujours le feu vert de la préfecture du Golfe pour organiser leur meeting du 11 décembre.

Les rassemblements génèrent des clusters © republicoftogo.com

Les opposants rassemblés au sein du Front citoyen Togo debout (FCTD) attendent toujours le feu vert de la préfecture du Golfe pour organiser leur meeting du 11 décembre.

Mais compte tenu des restrictions sanitaires, il est peu probable qu’une réponse positive leur parvienne.

Le FCTD a beau jeu d’accuser les pouvoirs publics de vouloir museler la démocratie en se réfugiant derrière la pandémie.

Toutes les manifestations, politiques ou non, sont interdites. Et les contaminations continuent.

Contester ou s'infecter, il faut choisir.

Pour que ce site Web fonctionne correctement et pour améliorer votre expérience d'utilisateur, nous utilisons des cookies. Retrouvez plus d'informations dans notre Gestion des cookies.

  • Les cookies nécessaires activent les fonctionnalités de base. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies et ne peut être désactivé qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.