Farce cathodique au Gabon

07/01/2019
Farce cathodique au Gabon

Les mutins lisent leur déclaration à la RTG

Une tentative de coup d'Etat menée par une poignée de soldats a échoué lundi au Gabon, pays dont le président, malade, est absent depuis deux mois et demi et où le gouvernement n'assure plus que les affaires courantes.

Pour la première fois dans l'histoire du Gabon, un groupe de militaires est apparu lundi à l'aube à la radio-télévision nationale, appelant à un soulèvement et annonçant la prochaine formation d'un "Conseil national de restauration" de la démocratie.

Quelques heures plus tard, le calme était "revenu" et la situation était "sous contrôle", selon le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Guy-Bertrand Mapangou.

Il a précisé que sur un commando de cinq militaires ayant pris le contrôle de la Radio télévision gabonnaise (RTG), "quatre ont été arrêtés, un est en fuite".

Les forces de sécurité ont été déployées dans la capitale et elles le resteront pour les prochains jours afin de maintenir l'ordre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.