Farce cathodique au Gabon

07/01/2019
Farce cathodique au Gabon

Les mutins lisent leur déclaration à la RTG

Une tentative de coup d'Etat menée par une poignée de soldats a échoué lundi au Gabon, pays dont le président, malade, est absent depuis deux mois et demi et où le gouvernement n'assure plus que les affaires courantes.

Pour la première fois dans l'histoire du Gabon, un groupe de militaires est apparu lundi à l'aube à la radio-télévision nationale, appelant à un soulèvement et annonçant la prochaine formation d'un "Conseil national de restauration" de la démocratie.

Quelques heures plus tard, le calme était "revenu" et la situation était "sous contrôle", selon le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Guy-Bertrand Mapangou.

Il a précisé que sur un commando de cinq militaires ayant pris le contrôle de la Radio télévision gabonnaise (RTG), "quatre ont été arrêtés, un est en fuite".

Les forces de sécurité ont été déployées dans la capitale et elles le resteront pour les prochains jours afin de maintenir l'ordre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Littérature pour tous

Culture

Le Festival international de littérature francophone (Filbleu) a démarré mardi dans plusieurs villes dont Atakpamé et Badou.

Un beau sourire s'entretient

Santé

L’association des chirurgiens dentistes du Togo (ACDT) a lancé mardi une campagne de sensibilisation et d’éducation à la santé bucco-dentaire.

Incendie maîtrisé à l'université de Lomé

Faits divers

Un incendie s’est déclaré lundi dans le bâtiment accueillant la faculté des sciences économiques et de gestion à Lomé.

Les intempéries font 3 victimes

Faits divers

Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche sur Lomé et sa périphérie ont causé la mort de 3 personnes.