Port du masque obligatoire au Sénégal

20/04/2020
Port du masque obligatoire au Sénégal

Le Sénégal a dénombré officiellement 377 cas de contamination

Le Sénégal a déclaré lundi un cinquième décès causé par le nouveau coronavirus, au moment où entrait en vigueur le port obligatoire du masque.

Le nombre limité de décès à ce jour et la proportion importante de guérisons ont suscité des interrogations sur l'existence d'une éventuelle exception sénégalaise. Mais les experts incitent à la plus grande prudence et observent avec préoccupation la progression des transmissions dites "communautaires", c'est-à-dire que l'on ne peut relier à des cas connus.

Le Sénégal a dénombré officiellement 377 cas de contamination, dont 235 guéris et 5 décédés, a indiqué lundi le ministère de la Santé. Un homme de 68 ans et un autre de 74 ans sont morts dimanche et lundi dans un hôpital de Dakar.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé dimanche l'instauration du port obligatoire du masque dans les services publics et privés, les commerces et les transports, sous peine de sanctions. Avant même cette mesure, cette précaution avait commencé à se répandre à Dakar et l'obligation de port du masque était observée lundi matin dans un magasin de la capitale, a constaté un journaliste de l'AFP.

Cette mesure s'ajoute à celles prises après l'apparition du premier cas le 2 mars, comme le couvre-feu nocturne, la fermeture des frontières et des écoles ou l'interdiction de circuler entre les villes.

Le Sénégal s'est jusqu'alors gardé de confiner la population. Le confinement représenterait un défi considérable dans ce pays pauvre dont une bonne partie de la population vit au jour le jour.

Le président Macky Sall a envisagé un allongement du couvre-feu la semaine passée, dans un entretien avec France 24 et RFI. Il n'a pas exclu l'éventualité du confinement si nécessaire. "Tout dépendra de l'évolution de la maladie, mais considérant ce qui est en cours, je pense que nous pourrons y arriver sans le confinement total", a-t-il dit.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Volonté régionale

Cédéao

Mohamed Tunis, président du Parlement de la Cédéao, a estimé jeudi très encourageants les progrès réalisés par la Cédéao.

Un gang camerounais arrêté à Lomé

Faits divers

La police judiciaire a présenté mercredi à la presse 5 braqueurs, tous de nationalité camerounaise.

Fabrique d’anticorps

Santé

Les médecins togolais vont tenter une série de tests à base de plantes locales sur les principes de la médecine traditionnelle.

D1/D2 : c'est terminé pour cette saison

Sport

Les championnats de D1 et de D2 sont annulés, a annoncé mardi la Fédération togolaise de football.