Que faire au Mali ?

17/09/2012
Que faire au Mali ?

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Elliott Ohin (photo), accompagné de hauts responsables des Forces armées (FAT), participe lundi et mardi à Abidjan à une réunion du Conseil de paix et de sécurité de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest).

Une réunion qui a un sujet unique : l’éventuel déploiement d'une force militaire au Mali. Le dossier est sur la table depuis le coup d’Etat et la prise d’une moitié du pays par les islamistes. La Cédéao et l’Union africaine comptent sur une résolution du Conseil de sécurité pour donner un caractère international à l’opération. Il en sera d’ailleurs question la semaine prochaine à New York à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies.

L’organisation régionale envisage de déployer 3000 soldats au Mali ; le Togo s’est engagé à fournir un contingent de plusieurs centaines d’hommes.

A Bamako, les dirigeants ont une position ambiguë. Ils se disent favorables à une intervention militaire ouest-africaine, mais limitée à un soutien logistique et aérien à l’armée nationale. 

Dans ce contexte, le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouédraogo, a appelé les responsables de la région et ceux du Mali à davantage de cohérence dans les choix qui seront faits pour cette intervention et la définition de sa mission.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.