Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

14/01/2019
Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Le concept du nouveau village appliqué à l'agriculture togolaise

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé  en août 2018 un appui (sous forme de don et de prêts) de 16,63 milliards de Fcfa, dans le cadre du projet de transformation agro-alimentaire (PTA-Togo), 

Le PTA est une initiative pilote mis en œuvre dans le cadre du Plan stratégique de développement des agropoles au Togo 2017-2030 et de l’initiative ‘Nourrir l’Afrique 2016-2025’. 

L’idée est de créer dans  la région de la Kara (nord du Togo) les conditions favorables à l’investissement privé notamment grâce à la transformation des produits agricoles, la fourniture d’intrants et de services agricoles. 

Sur les 16,63 milliards accordés par la BAD, 3,67 milliards représentent un don du Fonds Africain de Développement (FAD), le solde est constitué de deux prêts.

Le PTA sera exécuté  suivant l’approche chaine de valeur, à travers un partenariat entre l’Etat, le secteur privé et les organisations professionnelles agricoles. 

Sa mise en œuvre porte sur une durée de cinq ans pour un coût de 35,19 milliards dont 22% de dons, le tout financé par le gouvernement togolais, la BAD, la BOAD et la Fondation Seamaul (Corée du Sud).

Des experts de cette Fondation sont attendus cette semaine à Lomé.

La Corée du sud devra utiliser son modèle sur le site de l’agropole avec deux villages pilotes.

Dans les années 70, le gouvernement sud-coréen avait lancé le mouvement Saemaul (Nouveau village) afin de développer les zones rurales. Cette politique a été un succès et le concept s’est exporté aux pays d’Asie et d’Afrique grâce au soutien de l’Agence coréenne d’aide publique.

La Fondation Saemaul Globalisation a été créée à cet effet. Elle développe des projets pilotes dans 6 pays africains pour le développement des techniques agricoles.

L’agropole de Kara nécessite un investissement estimé à 63 milliards de Fcfa. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.

Exercice conjoint avec l'Egypte

Coopération

Les forces spéciales égyptiennes et togolaises ont lancé la deuxième phase d'un exercice militaire conjoint de lutte contre le terrorisme.

Un ‘G5 côtier’ pour faire face au terrorisme ?

Coopération

Un projet de coopération transfrontalière sur le modèle du G5 Sahel pourrait voir le jour en Afrique de l’Ouest.