Début de l'exercice Obangame Express

16/03/2019
Début de l'exercice Obangame Express

20 pays participent aux manoeuvres

Un exercice naval dénommé Obangame Express (0E19), assuré par les forces navales américaines en Afrique (NAVAF), a débuté vendredi avec la participation du Togo.

Ces manœuvres régulières sont destinées à améliorer la coopération entre les pays du Golfe de Guinée afin d’accroître la sécurité et la sûreté maritimes. Il se concentre sur les opérations d'interdiction maritime, ainsi que sur les techniques de visite, de conseil, de recherche et de saisie.

Animé par des scénarios réalistes, le but de l’exercice est de s’entraîner conjointement sur les opérations de lutte contre les trafics illicites en mer, la prolifération des armes de destruction massive et la réglementation de la pêche maritime dans la région. Il porte aussi sur des opérations de recherche et de sauvetage en mer (Search and Rescue)

Cette vaste opération a lieu avec les pays signataires du code de conduite de Yaoundé et comprend 20 partenaires africains, Angola, Bénin, Cameroun, Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo, Congo, Cap Vert, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée-Bassau, Guinée équatoriale, Libéria, Maroc, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Sao Tomé-et-Principe et Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.