Espoirs d'une relance du Conseil de l'Entente

13/07/2009
Espoirs d'une relance du Conseil de l'Entente

Les chefs d`Etat des pays membres du Conseil de l`entente, dont le président du Togo, Faure Gnassingbé, se sont rencontrés le week-end dernier à Yamoussoukro pour réfléchir aux stratégies permettant de relancer cet outil d'intégration laissé à l'abandon depuis plusieurs années. Un communiqué sanctionnant les travaux souligne que « les chefs d`Etat se sont félicités des efforts faits par les Etats membres en vue de sauvegarder et de relancer le Conseil de l`entente et ses Institutions spécialisées qui constituent de précieux outils d`intégration sous-régionale ».

Les leaders régionaux se sont intéressés aux finances de l'organisation ; des finances mal en point et se sont engagés à faire « des efforts supplémentaires » pour relancer les activités de l'institution.Pour ce qui est du Fonds d`entraide et de garantie du conseil de l`entente -le principal instrument de développement- les chefs d`Etat ont recommandé l`accélération et la finalisation de l`audit comptable et financier en cours dans un délai de deux mois, indique le communiqué officiel.

La prochaine conférence se tiendra à Cotonou fin 2009.

Le Conseil regroupe les pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Niger et Togo.

En photo : Faure Gnassingbé accueilli à son arrivée à l'aéroport de Yamoussoukro par Laurent Gbagbo

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un sport viril qui doit devenir populaire

Sport

Le directeur technique de la Fédération togolaise de rugby (FTR) a lancé mercredi à Sotouboua une campagne de découverte de ce sport.

Engagement collectif

Coopération

Le projet AVENIR (Action des Volontaires Européens et Nationaux Investis pour la Résilience) est mis en oeuvre au Togo.

Tendance lourde

Tech & Web

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est passé de 70% à 84% en 3 ans.

‘Le champ des oubliés' présenté au FICMA

Culture

La XVIe édition du festival international ‘cinéma et migrations’ (FICMA) a démarré lundi soir à Agadir.