Renforcer l’inter-opérabilité entre les Marines africaines

28/03/2018
Renforcer l’inter-opérabilité entre les Marines africaines

Jonathan McClellan

L’opération ‘Obangame Express’ s’est achevée mardi. Organisée par la préfecture maritime, en collaboration avec les administrations impliquées dans l’action de l’Etat en mer et avec le soutien de la Marine américaine, cet exercice est destiné à renforcer la sécurité des côtés togolaises.

Trois exercices de différente nature ont été organisés pendant 5 jours : trafic de stupéfiants, lutte contre la pollution marine et sauvetage après un crash aérien. Le Togo et le Bénin ont enfin coordonné une simulation de sauvetage au large. 

‘Nous sommes très satisfaits des résultats. Chaque année les choses s’améliorent’, a indiqué Jonathan McClellan, conseiller politique chargé des Affaires maritimes à l’ambassade des Etats-Unis à Togo.

Stanislas Baba, conseiller pour les questions maritimes auprès du chef de l’Etat, s’est lui aussi félicité de la réussite de cet exercice tout en appelant les pays africains à renforcer leur coopération en matière de sécurité.

‘Obangamé Express’, qui signifie ‘Mettons-nous ensemble’ en langue Fang), est organisé par le commandement américain pour l’Afrique (Africom) en partenariat avec les organisations régionales (Centre de la sécurité maritime de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’Ouest).

Cet exercice permet de renforcer l’inter-opérabilité entre les Marines des pays du Golfe de Guinée. Une région à risques. Piraterie maritime et trafics en tous genre y prospèrent.

Outre le Togo, 19 autres pays ont participé à ‘Obangamé Express’, l’Angola, le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la RDC, le Congo, le Gabon, le Liberia, le Sénégal et la Guinée Equatoriale, notamment.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.