Art oratoire et débat contradictoire

17/01/2019
Art oratoire et débat contradictoire

Redonner au débat ses lettres de noblesse

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Ce concours annuel s’adresse aux étudiants, collégiens et lycéens.

De talentueux débateurs issus de douze universités et écoles d’enseignement supérieur ayant du punch pour séduire, pour convaincre et persuader à travers de véritables combats intellectuels où les idées fusent, vont se défier, s’opposer pour décrocher le titre envié de champion inter-universitaire de débat.

Compétition francophone de promotion d’art oratoire et du débat contradictoire, les joutes verbales francophones, en redonnant au débat ses lettres de noblesse, consacreront la meilleure équipe de débateurs.

Cet exercice a un but principal, celui pédagogique consistant à entrainer des jeunes orateurs au débat citoyen, en facilitant leur prise de parole en public et en les aidant à perfectionner leur élocution, leur capacité de persuasion et leur talent d’improvisation mais aussi à les emmener à s’intéresser aux questions liées à la citoyenneté, à la gouvernance, au développement durable, aux droits et valeurs fondamentales de paix, de liberté, de fraternité et d’humanisme intégral, fondements de la Francophonie. 

Toute la compétition se déroulera sur le thème général : ‘Tous ensemble contre les inégalités sociale et environnementale pour l’atteinte des ODD’.

Cette compétition est organisée par l’OIF (organisation mondiale de la Francophonie) avec l’appui technique de l’Institut français du Togo (IFT).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.