Fespaco : l'optimisme d'Oulégoh Kéyéwa

02/03/2009
Fespaco : l'optimisme d'Oulégoh Kéyéwa

Le ministre de la Communication et de la Culture, Oulégoh Kéyéwa, a regagné Lomé lundi après avoir pris part à Ouagadougou à la cérémonie d'ouverture de la 21e édition du Fespaco. Au cours de son séjour, il a rencontré son homologue burkinabè, les organisateurs du Festival et les cinéastes togolais.

"Je souhaite vraiment que le Togo obtienne un prix", a-t-il lancé aux réalisateurs dont les Œuvres sont présentées à Ouaga. Sept films et deux longs métrages togolais ont été sélectionnés par le jury.Dans la catégorie documentaires, cirons, notamment, « Ekpé-Ekpé ou la prise de la pierre sacrée » de Zavier A. Balouki et « Ordination chez les mami » de Christine Touggourt N'Namdine.

Le Fespaco rassemble à Ouagadougou, chaque année impaire, des réalisateurs, acteurs, techniciens du cinéma, producteurs, etc. du continent africain et de sa diaspora des Antilles et de l'Amérique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.