La peinture ne nourrit pas (encore) son homme

06/11/2018
La peinture ne nourrit pas (encore) son homme

Inspiration togolaise et vocation décorative

Rares sont les artistes togolais à pouvoir vivre de leur passion et de leur créativité. Le marché est très étroit et les clients ne courent pas les rues.

Et c’est justement dans les rues que l’on peu découvrir, accrochés à même les façades ou sur des palissades, les tableaux réalisés dans des ateliers de fortune.

Evidemment, ce n’est ni la qualité, ni le prix des tableaux de Brahim El Anatsui ou de Julie Mehretu – les artistes africains les plus côtés au monde -, mais un art de rue simple et purement décoratif.

Les pièces se négocient entre 50.000 et 500.000 Fcfa, mais rares sont les Togolais à acheter. Les plus nombreux sont les Européens et les expatriés.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.

Pas de peau pour les patients !

Santé

Pour un pays de 8 millions d’habitants, le Togo ne compte que 16 dermatologues dont 14 sont installés à Lomé.

Une nouvelle saison à Reims

Sport

Cadre de l'équipe champenoise la saison passée, le Togolais Alaixys Romao poursuit l'aventure à Reims, indique France Football. 

Reprise des discussions avec le Premier ministre

Santé

Gilbert Tsolenyanu, le secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), commençait à s’impatienter.