Le Palais de Lomé, futur centre d’art et de culture

29/12/2018
Le Palais de Lomé, futur centre d’art et de culture

Les travaux seront achevés mi-2019

L’ancien Palais des gouverneurs de Lomé, héritage de la présence allemande, construit entre 1898 et 1905, ancien siège de la présidence, de la primature et résidence des hôtes de marque, est en cours de réhabilitation. Le bâtiment était à l’abandon depuis près de 25 ans.

C’est un lieu patrimonial exceptionnel par son architecture et son parc qui se déploie jusqu’au front de mer, situé au cœur de la capitale.

L’ambitieux projet de rénovation, piloté par Sonia Lawson, consiste à faire du Palais un lieu d’expositions, de spectacles vivants, avec une boutique, une librairie, une galerie d’art et deux restaurants, dont un gastronomique. 

Le parc botanique de près de 11 hectares sera un lieu de découvertes, d’éducation à l’environnement, avec de multiples activités et des expositions d’œuvres d’artistes.

Cette initiative est née de la volonté du président Faure Gnassingbé d’ouvrir le Palais à l’ensemble du public, afin de lui permettre de se réapproprier ce lieu tombé en désuétude, pour le réinventer et lui construire un avenir.

Pour la première fois de son histoire, l’ancien Palais des Gouverneurs, jadis interdit et d’où s’exerçait le pouvoir, sera rendu à Lomé et à sa population. Ce palais colonial rompt avec son passé d’exclusion, pour désormais présenter le meilleur de la création du Togo et de l’Afrique, explique Sonia Lawson.

Ce nouveau centre de la culture, financé par l’Etat, entend mettre en valeur le dynamisme et la variété de la production culturelle nationale et africaine. 

Les ambitions affichées sont la valorisation de la culture (artistique, culinaire, scientifique ou technique), la création d’un laboratoire sensoriel et un lieu d’expérimentation. L’objectif est également de préserver et faire découvrir la richesse d’un site environnemental exceptionnel au cœur de la capitale.

Ce lieu permettra enfin de favoriser l’éducation des nouvelles générations et de participer au développement touristique et économique du pays. 

Des grandes expositions annuelles d’envergure internationale seront autant liées aux expressions artistiques qu’à des thèmes scientifiques et de développement économique. 

Un espace design sera l’écrin pour les designers et les industries créatives du Togo et d’Afrique. 

Le complexe culturel disposera d’une librairie, d’une galerie d’art et d’une boutique proposant des objets issus du design et de l’artisanat.

La réhabilitation a été confiée à une dizaine d’entreprises togolaises.

Cette initiative s’inscrit dans une politique nationale de réhabilitation du patrimoine historique du Togo.

Les travaux devraient être achevés mi-2019.

SONIA LAWSON : 'UN LIEU DE VIE ET DE CULTURE'

Sonia Lawson dirige les opérations de rénovation du Palais. Cette spécialiste d’art et passionnée de design explique la philosophie de ce projet dont la finalité est de montrer le dynamisme et la variété de la production culturelle nationale et africaine.

Republicoftogo.com : Quels sont les objectifs du projet?

Sonia Lawson : Ce projet à vocation internationale entend montrer le dynamisme et la variété de la production culturelle nationale et africaine. Il revêt plusieurs dimensions et objectifs : valoriser la culture (artistique, culinaire, scientifique ou technique), être un laboratoire sensoriel et un lieu d’expérimentation, préserver et faire découvrir la richesse d’un site environnemental exceptionnel au coeur de la capitale, favoriser l’éducation des nouvelles générations, participer au développement touristique et économique du Togo.

Republicoftogo.com : Quel est le public visé ?

Sonia Lawson : Ce projet est ouvert à tous les Togolais, de toutes classes sociales, et aux étrangers.

De nombreuses activités pédagogiques destinées aux élèves des écoles et  des lycées de Lomé auront lieu.

Des visites guidées et activités pédagogiques permettront au public scolaire de découvrir le palais et de se former à l’environnement dans le cadre des expositions ou des animations du parc.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Exercice conjoint avec l'Egypte

Coopération

Les forces spéciales égyptiennes et togolaises ont lancé la deuxième phase d'un exercice militaire conjoint de lutte contre le terrorisme.

Un ‘G5 côtier’ pour faire face au terrorisme ?

Coopération

Un projet de coopération transfrontalière sur le modèle du G5 Sahel pourrait voir le jour en Afrique de l’Ouest. 

Une Maison des femmes ouverte à Sotouboua

Développement

Une Maison des femmes a été inaugurée lundi à Sotouboua (région centrale) par le ministre de l’Urbanisme, Ayeva Koko.