Prisca Hollemaert-Awade, ambiance et émotion

03/07/2007
Prisca Hollemaert-Awade, ambiance et émotion

L'artiste togolaise, Prisca Hollemaert-Awade expose ses Œuvres depuis le 11 juin à Lille (nord de la France). L'exposition s'achèvera le 11 juillet. Née au Togo, Prisca entreprend des études classiques en France (DESS) mais elle est vite rattrapée par sa passion, la peinture. Elle débute une formation dans un Centre Artistique pour acquérir les bases académiques du dessin et de la peinture et finalement opte pour la peinture à l'huile et le travail au couteau.

Son expression est surréalisteLes scènes de la vie sensible (lumière, atmosphère, son etc.) constituent les embryons de ses compositions : le résultat à travers le figuralisme et l'abstrait dépeint ambiance et émotion.

L'artiste originaire du Togo a fait de nombreuses expositions en France et en Afrique où elle se rend souvent. Installée à Vienne (Isère), elle y possède sa galerie. Cette année, elle espère participer à la Biennale internationale d'art contemporain de Florence, en Italie.

Exposition du 11 juin au 11 juillet 2007 à « La Cave aux Fioles », 39, rue des Gand, Lille.

Pour contacter l'artiste : 336-84 55 78 59

Et par email

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Le Togo, acteur majeur de la création contemporaine

Culture

La 4e édition de Révélations, la biennale internationale des métiers d’art et de la création contemporaine, se déroule du 23 au 26 mai à Paris.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.