Sortir de l'anonymat

14/01/2021
Sortir de l'anonymat

Les artistes réclament davantage de moyens

Le monde de la culture est aussi victime de la crise sanitaire. Depuis mars 2020, expositions, concerts, représentations en présence du public sont interdits.

Mais ce n’est pas le seul problème. Les artistes togolais sont négligés par la population au profit d’artistes ‘importés’. Quelques vedettes locales parviennent à s’en sortir; elles se composent sur les doigts d’une main.

Pour Yao Sallah, le président de la Fédération des entreprises culturelles du Togo, les raisons sont avant tout économiques. Les sociétés de production ne sont pas assez compétitives par rapport à leurs concurrents étrangers, en particuliers ceux de la sous-région.

Le secteur culturel est le parent pauvre des politiques publiques. Il existe bien un Fonds d’aide, mais il est très limité.

Et l’Etat a, il est vrai, d’autres priorités en ce moment; la lutte contre l’épidémie et l’aide aux populations les plus défavorisées.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo fait ce qu'il faut

Santé

Le Togo en fait-il trop face à la pandémie ? Une partie de la population regrette la fermeture des lieux de culte ou l’interdiction des rassemblements.

Les flux de financement se sont taris

Développement

Une réunion ministérielle virtuelle des PMA (Pays les moins avancés) s’est déroulée le 17 septembre.

Pitchez votre idée innovante en 3 minutes

Développement

Le Dr Firmin Adossi de l’université de Lomé participera en novembre au Falling Walls Lab.

Le Togo franchit le cap des 2 millions de doses

Santé

Le Togo a réceptionné à ce jour 2 millions de vaccins contre le Coronavirus.