Un festival pour les droits de l'homme

23/10/2007
Un festival pour les droits de l'homme

Le Togo accueille le premier Festival international du film des droits de l'homme (Fifdh). Il se tiendra à Lomé du 25 au 29 octobre, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs. Une dizaine de films africains traitant des questions et des enjeux des droits de l'homme seront projetés dans des salles et sur certaines places publiques de Lomé durant ce festival organisé par l'association française Alliance grâce au soutien financier de l'Union européenne (UE).

Parmi ces films, "Radio Okapi, radio de la vie", du réalisateur français Pierre Guyot et "Borry Bana, le destin fatal de Norbert Zongo" (journaliste burkinabè assassiné en décembre 1998, ndlr), des burkinabè Luc Damiba et Abdoulaye Diallo."Ce festival vise à encourager la culture des droits humains à travers une programmation audiovisuelle populaire et de qualité", a indiqué Régis Aniglo, le porte-parole des organisateurs.

"Les projections seront suivies de conférences-débats avec les réalisateurs en présence des responsables d'organisations de défense des droits de l'homme au Togo", a-t-il souligné.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La sanction est tombée

Justice

L'hebdomadaire 'Indépendant Express' est désormais banni du paysage médiatique togolais. 

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.

Assistance médicale de Mashav

Coopération

Israël a offert au CHR d'Atakpamé des équipements de lutte contre le Coronavirus, y compris des respirateurs.

La connaissance est la clé du pouvoir, de la sagesse

Coopération

Le soft Power chinois passe ses instituts Confucius en Afrique et ailleurs dans le monde.