CPP-PND, même combat

19/03/2019
CPP-PND, même combat

Objectifs communs

Le CPP (Cadre de partenariat pays), qui guide les interventions de la Banque mondiale au Togo, sera prolongé jusqu’en 2022.

L’institution souhaite accompagner le pays jusqu’au terme du Plan national de développement (PND).

Ousmane Diagana, le vice-président de la BM en charge des Ressources humaines, avait donné cette orientation en septembre dernier.

Confirmation aujourd’hui de la bouche d’ Awa Cissé Wagué, la représentante de la Banque à Lomé : ‘On s'est demandé si le CPP devait être aligné sur le PND et la réponse est oui. On va donc faire les réajustements nécessaires et prendre en compte les priorités définies dans le PND'.

Le CPP a retenu la gouvernance comme axe fondamental et transversal et trois grands axes prioritaires : la performance du secteur privé et la création d’emplois, la fourniture des services publics inclusifs et la durabilité et la résilience environnementale.

Il doit aider le Togo à bâtir les fondations d’une croissance plus inclusive et durable tirée par un secteur privé dynamique et des politiques publiques efficaces.

Ces priorités rejoignent celles contenues dans le PND

Les principaux enjeux du nouveau programme gouvernemental sont le développement des secteurs à fort potentiel de croissance, dont l’agro-industrie ; le renforcement des infrastructures économiques ; la consolidation des services sociaux essentiels dans les secteurs de la santé, de l’eau et de l’énergie ; la promotion de l’inclusion financière, de l’égalité hommes-femmes et de la protection sociale et environnementale et la promotion d’un développement plus durable, équilibré et participatif.

L’engagement de la BM représente un montant de 365 millions de dollars dont plus de 40% sous forme de dons.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tirer les leçons de certains comportements

Justice

La prévalence de la justice populaire dit quelque chose du système judiciaire au Togo.

Méga fête le 21 juin

Culture

La Fête de la musique se déroule chaque 21 juin dans plus de 700 villes à travers le monde. Et à Lomé bien sûr.

Crises migratoires et terrorisme

Cédéao

Le Parlement de la Cédéao délocalise ses travaux dans la capitale togolaise pour parler de l'aide aux réfugiés.

Ensemble pour le futur

Diaspora

En visite officielle à Brasilia, le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, a rencontré lundi soir des représentants de la communauté afro-brésilienne.