Réinventer l'avenir

16/12/2014
Réinventer l'avenir

25 ans après, la Convention n'a pas réglé tous les problèmes

Partout dans le monde, la révolution de l’innovation pour les enfants est en marche … souvent dans les endroits les plus inattendus … et dirigée de plus en plus par les jeunes eux-mêmes.

La créativité, la connectivité et la collaboration engendrent de nouvelles façons de résoudre les problèmes, que ce soit dans des pôles de technologie de pointe, ou des laboratoires universitaires, ou au sein d’organisations de développement ou d’entreprises, ou encore dans des cuisines et des centres communautaires.

Pour marquer le 25e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE), le rapport 2015 sur la situation des enfants dans le monde met en lumière le travail remarquable de jeunes innovateurs qui sont déjà en train d’imaginer l’avenir.

Le Togo a donné lundi le coup d’envoi des célébrations de ce 25e anniversaire L’occasion également de commenter le rapport 2015 réalisé par l’UNICEF pour la première fois en tout numérique avec un contenu interactif.

Ahoefa Dédé Ekoué, la ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation et son collègue de la Planification, Mawussi Djossou Semodji participaient à cette présentation.

Le Togo a ratifié la CDE il y a 24 ans.

CONSULTER LE RAPPORT

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grand Lomé : la pré-collecte est à la charge des communes

Environnement

Le District autonome du grand Lomé (DAGL) a lancé l’offensive contre les dépotoirs sauvages.

Un drame qui ne restera pas impuni

Faits divers

Un fonctionnaire de police a ouvert le feu jeudi sur un laveur de voitures qui a été mortellement atteint.

La clé sous la porte

Tourisme

A Lomé, l’industrie hôtelière est sinistrée. Certains établissement songent à mettre la clé sous la porte.

Pilule amère pour une commerçante de Lomé

Faits divers

300 kg de faux médicaments ont été saisis dans une boutique du grand marché de Lomé.