Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

16/06/2019
Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Mario Pezzini (D) et Sani Yaya, le ministre de l'Economie et des Finances, lors de la signature de l'accord d'adhésion

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé. Il a assisté en fin de semaine au Forum économique Togo-Union européenne.

Lomé vient d’adhérer à cet organe qui aide les pays en développement et les économies émergentes à trouver des solutions innovantes pour promouvoir une croissance durable, réduire la pauvreté et les inégalités, et améliorer la vie des populations. 

Il facilite le dialogue entre les gouvernements, en impliquant les acteurs publics, privés et philanthropiques. 

Les pays d'Afrique, d'Amérique latine et d'Asie participent en tant que membres à part entière au Centre, où ils interagissent sur un pied d'égalité avec les membres de l'OCDE.

Plusieurs pays africains font déjà partie du Centre, c’est le cas de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Sénégal et du Cap Vert.

‘Ce n’est pas la première fois qu'on travaille sur le Togo. Pendant cinq ans, on a collaboré sur différents aspects, notamment le volet protection sociale et l’éducation. L’adhésion du pays va permettre de réfléchir sur les moyens d’étoffer les axes stratégiques contenus dans le plan national de développement’, a indiqué Mario Pezzini.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Reprise des discussions avec le Premier ministre

Santé

Gilbert Tsolenyanu, le secrétaire général du Syndicat des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), commençait à s’impatienter.

Visite à Lomé de la représentante d’ONU Femmes

Coopération

Oulimata Sarr, directrice régionale de ONU Femmes, l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, effectue une visite au Togo. 

Drogba en vedette pour la réouverture de Kégué

Sport

Le stade de Kégué, fraîchement rénové, sera inauguré le 27 juillet prochain par Faure Gnassingbé.

Le Fonds Khalifa entre en jeu

Développement

Le Fonds Khalifa pour le développement de l'entreprise va injecter 15 millions de dollars dans de petits projets agricoles.