Villes durables

05/12/2018
Villes durables

Lomé tente de s'adapter

L'école africaine des métiers de l'architecture et de l'urbanisme (EAMAU), dont le siège est à Lomé, tient depuis mercredi son conseil d’administration. 

Depuis sa création il y a 42 ans, cette institut a formé 1300 spécialistes africains en architecture, urbanisme et gestion urbaine.

'Notre mission est d'accompagner le développement des villes africaines. Le moment est venu de prouver ce dont nous sommes capables', a déclaré Dembele Moussa, le directeur de l’établissement.

Le savoir faire de ces experts est crucial.

L’exode rural va se poursuivre et s’amplifier. Un phénomène qui touche tous les pays africains.

D’ici à 2050, plus de 50% de la population togolaise vivra dans les villes, estiment les experts.

Mais les cités ne sont pas préparées à cet afflux.

L’Afrique s’urbanise à un taux de 4 % par an, indique ONU-Habitat.

L’exode rural entraîne un certain nombre de difficultés, comme la surpopulation, la pollution et la criminalité.

Photo de famille des membres du conseil d'administration

Ces 15 prochaines années, les villes africaines afficheront des taux de croissance supérieurs à ceux des autres régions du monde, prévoit Oxford Economics, une société britannique spécialisée dans la prévision et l’analyse quantitative globale pour les entreprises et les gouvernements. 

Selon ONU-Habitat, l’urbanisation rapide, surtout dans les villes des pays en développement, pose des défis en matière de répartition des personnes et des ressources, ainsi que d’utilisation des sols, ce qui conduit à des modes inefficaces d’utilisation des sols. Les villes qui se développent horizontalement font difficilement face à l’augmentation de la population urbaine et risquent de ne pas être durables à long terme, en raison des problèmes d’embouteillages, d’infrastructures, de pollution et de désagrégation sociale.

L’expertise transmise par l’EAMAU à ses élèves permettra de contribuer au développement de cités et surtout d’anticiper l’inexorable urbanisation.

______

L’école forme les étudiants de 14 pays africains : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Congo, Gabon, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Niger, Mali, Sénégal, Tchad et Togo

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.