Brice Hortefeux se jette à l'eau

08/01/2009
Brice Hortefeux se jette à l'eau

Le ministre français de l'Immigration, Brice Hortefeux, a signé jeudi à Lomé deux conventions avec le ministre de la Santé et avec celui en charge de des Mines, de l'Energie et de l'Eau.

La première convention d'une valeur de 750.000€ concerne la fourniture d'ARV (antirétroviraux) à 6300 patients. Komlan Mally, le ministre togolais de la Santé a salué cet effort de la France « qui renforce les capacités de l'Etat dans la prise en charge des personnes atteintes du sida ».La seconde convention d'un montant de 11 millions d'euros, est destinée à appuyer la « Togolaise de Eaux » (TDE) afin de faire face aux problèmes d'alimentation en eau potable de la ville de Lomé.

Le financement français permettra la construction de 9 forages, le renouvellement de 4000 branchements, de 5000 compteurs et de 50 km de réseau de distribution ainsi que l'augmentation de 50% des capacités de stockage.

Brice Horteufeux a indiqué que son pays s'engageait résolument à accompagner le Togo dans ses efforts de développement.

"Ces deux projets visent à offrir à la population une meilleure qualité de vie et d'autres initiatives vont intervenir prochainement », a expliqué le ministre français.

M. Hortefeux a été reçu en fin de matinée par le président Faure Gnassingbé.

L'officiel français a débuté mercredi soir une visite de 24h au Togo. Une promesse qu'il avait faite à Faure Gnassingbé lors de leur rencontre à Paris en novembre 2008.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Formation aux métiers de l'élevage

Développement

L'Institut de formation pour l’agro-développement (IFAD) de Barkoissi devrait ouvrir ses portes dans quelques mois.

Premier roller Tour au Togo

Sport

Très populaire en Europe et aux Etats-Unis il y a une dizaine d’années, le roller est passé de mode.

Solidaire du Liban

Société

L’opérateur Moov Togo a décidé de baisser de 50% le prix des appels vers le Liban.

Barre symbolique

Santé

Le Togo a franchi jeudi la barre symbolique des 1.000 contaminations au covid-19.