Combats acharnés au Monoland

19/02/2008
Combats acharnés au Monoland

Les manŒuvres militaires baptisées  « Zio 2008 » ont commencé mardi avec l'embarquement de cinq sections dont deux togolaises, deux françaises et une béninoise soit un total de 150 soldats à bord du Tonnerre, un bâtiment de la marine française arrivée lundi au port de Lomé. Ils passerons la nuit en mer, armes et paquetages prêts pour un débarquement demain à l'aube sur une plage du Togo dont le lieu est tenu secret.

Selon un scénario élaboré par les militaires, ces troupes sont chargées de récupération des ressortissants étrangers et des réfugiés menacés au Monoland (territoire fictif où se déroulent les combats entre rebelles et armée loyaliste). La mission des soldats, une fois débarqués, consiste à sécuriser les lieux pour garantir les évacuations.

L'assaut final contre les rebelles est prévu pour jeudi. L'offensive générale se déroulera à environ 35 kilomètres de Lomé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.

Tigre de papier

Faits divers

Des scènes d’une rare violence contre les forces de sécurité se sont produites fin novembre à Lomé et à Sokodé.