Condoleances de Faure a Deby Itno

24/02/2007
Condoleances de Faure a Deby Itno

Le president du Togo, Faure Gnassingbé, a adressé vendredi au président tchadien Idriss Deby Itno, ses condoléances, suite au décès de son Premier ministre Pascal Yoadimnadji.

"Monsieur le Président et cher frère, au moment où j'apprends avec une vive émotion le décès de votre Premier ministre, je voudrais vous présenter mes condoléances les plus attristées", a écrit le président Faure Gnassingbé à Idriss Deby Itno dans une lettre dont republicoftogo.com a également obtenu une copie."Je vous prie également de bien vouloir être mon interprète pour faire connaître à la famille et aux proches de l'illustre disparu, ma solidarité en cette circonstance particulièrement douloureuse", a indiqué le président togolais.

Pascal Yoadimnadji, 56 ans, est décédé d'une hémorragie cérébrale dans la nuit de jeudi à vendredi à Paris où il avait été hospitalisé à la suite d'un accident cardiovasculaire.

Chef du gouvernement tchadien depuis février 2005, Pascal Yoadimnadji avait été auparavant plusieurs fois ministre, notamment de l'Agriculture, ainsi que président de la Commission électorale nationale et indépendante (Céni) et président du Conseil constitutionnel.

Originaire de la région pétrolière de Doba (sud du Tchad), il était considéré comme un proche du président Idriss Deby Itno, au pouvoir depuis 1990.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1: pas de changements

Sport

La 16e journée du championnat de première division s’est déroulée mercredi. 

Taux d'exécution record

Développement

Le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) a rempli la plupart de ses engagements en 2019. 

La santé avant tout

Santé

Sur les pages Facebook et Twitter du candidat Unir figure un visuel destiné à assurer la promotion des services de santé.

Equipements de protection pour les personnels aux frontières

Santé

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a remis des équipements de protection contre le covid-19 aux autorités togolaises.