Droit constitutionnel et politique extérieure

22/02/2013
Droit constitutionnel et politique extérieure

A l’occasion de la rentrée solennelle du Centre de Droit Public (CDP) de l’Université de Lomé, un colloque s’est ouvert ce matin consacré aux métamorphoses du droit constitutionnel. Invité d’honneur, Dominique Breillat, doyen honoraire de la Faculté de Droit et ses sciences sociales de Poitiers (France)

M. Breillat explique que le droit constitutionnel a profondément évolué depuis 50 ans car il doit désormais s’adapter au droit international. Et cela a des conséquences dans les rapports exécutif-législatif, en matière de relations internationales, de démocratie et de protection des droits l’homme. Le colloque va aborder le cas particulier du Togo dans une combinaison théorique et pratique de la politique juridique extérieure du pays.

Plusieurs communications sont au programme : le droit international dans la constitution togolaise (Franck Somali), le Togo et la coopération internationale (Dominique Breillat), le Togo et la diplomatie européenne (Zoé Allado-Anka, docteur en sciences politiques à l’université Panthéon-Sorbonne Paris1) ; le Togo et les opérations de maintien de la paix (capitaine de gendarmerie Basile Beleï).

Edem Kodjo et Joseph Kokou Koffigoh, anciens Premiers ministres, assistent aux travaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.