Esaw de retour du Botswana

24/03/2009
Esaw de retour du Botswana

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Koffi Esaw, a regagné Lomé mardi après avoir pris part à la première réunion de suivi de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD IV), organisée les 21 et 22 mars à Gaborone au Botswana. Au cours de cette rencontre, le chef de la diplomatie niponne, Hirofumi Nakasone, a annoncé l'octroi d'une aide de 500 millions de dollars destinée principalement à l'Afrique. Le Togo est l'un des pays bénéficiaires. Il s'agit essentiellement d'une assistance alimentaire, a indiqué M. Nakasone.

Le président Faure Gnassingbé effectuera une visite officielle au Japon dans le courant de l'année.La Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD) est une initiative lancée en 1993 par le Japon pour promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement.

La mission de la TICAD est de coordonner l'exécution de programmes visant à promouvoir le développement de l'Afrique. Ses principes directeurs sont, l'"Appropriation" par les Africains de leur processus de développement et le "Partenariat" international. Une composante importante de ce cadre de concertation est la coopération entre l'Asie et l'Afrique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Premier décès lié au coronavirus

Santé

Dominique Aliziou, directeur de publication de l’hebdomadaire Chronique de la Semaine, est décédé vendredi à Lomé des suites d’une infection grave au covid-19.

Le vrai remède à la pandémie est la coopération

Santé

Un guide pratique de prévention et de traitement du covid-19 vient d’être publié. Il est destiné aux médecins et au personnel soignant.

La modernisation du réseau routier se poursuit

Développement

Les travaux de réhabilitation de la nationales 5, Lomé-Kpalimé, devraient débuter d’ici 2 semaines.

Un exemple d'intégration

Développement

Stimuler l’économie, faciliter l’intégration, c'est le rôle crucial joué par le pont d’Alemondi.