Faure fait le point à Ouaga

01/10/2007
Faure fait le point à Ouaga

Le président togolais Faure Gnassingbé s'est rendu lundi à Ouagadougou pour faire le point sur l'accord politique togolais d'août 2006 avec son homologue burkinabè Blaise Compaoré, président du comité de suivi de l'accord, a indiqué la présidence burkinabè.

M. Gnassingbé "vient pour faire le point sur l'accord politique inter-togolais avec le président" Compaoré, a déclaré Saïdou Ouédraogo, conseiller en communication de la présidence, peu après l'arrivée de M. Gnassingbé à dans la capitale burkinabè.L'accord de Lomé, signé par les principaux acteurs togolais, prévoit l'organisation d'élections législatives "libres" et "transparentes", principale condition posée par l'Union européenne pour normaliser ses relations avec le Togo, rompues depuis 1993 pour "déficit démocratique".

Ces élections ont été reportées deux fois par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Le scrutin avait dans un premier temps été fixé au 24 juin 2007, puis repoussé au 5 août, avant d'être reprogrammé au 14 octobre.

Les législatives d'octobre 2002 avaient été boycottées par les principaux partis d'opposition. Seuls le parti au pouvoir et des partis affiliés y avaient participé.

Le recensement électoral en vue de ce scrutin s'est déroulé du 16 juillet au 19 août, sans incidents, selon les autorités togolaises.

La campagne électorale, entamée le 29 septembre, doit prendre fin le 12 octobre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo Cellulaire épinglé

Tech & Web

Décidément, Togo Cellulaire est dans le viseur de l’ARCEP.

Le cinéma, ce n'est pas du bricolage

Culture

La Semaine nationale du cinéma togolais se déroule jusqu’au 28 novembre.

UFOA-B : le Bénin hérite des qualificatifs

Sport

Le Togo affrontera le Burkina-Faso et le Niger au Bénin dans le cadre des qualifications à l'UFOA-B.

Les opérateurs contraints d'appliquer un tarif unifié

Tech & Web

Sermonnés il y a quelques jours par l’ARCEP, les deux opérateurs mobile togolais ont décidé de revenir à des pratiques plus orthodoxes.