La CEEAC invite le Togo pour des exercices militaires

17/11/2007
La CEEAC invite le Togo pour des exercices militaires

Les dix pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et le Togo vont participer samedi à un exercice militaire commun au Tchad, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Les présidents congolais Denis Sassou Nguesso, centrafricain François Bozizé et gabonais Omar Bongo Ondimba sont arrivés vendredi dans la capitale tchadienne. Leur homologue de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila, qui préside actuellement la CEEAC, est attendu samedi matin.Cette manoeuvre militaire baptisée "Bahr el-Gazel 2005" se déroulera dans la localité de Moussoro, située à environ 250 km au nord-est de N'Djamena, selon le comité d'organisation, qui précise qu'il s'agit d'un exercice interarmées multinational de simulation d'opérations de maintien de la paix.

"Bahr el-Gazel 2005 se veut un espace d'échange d'expériences sur les techniques de maintien de la paix. Il se veut aussi un instrument de défense régional pour la prévention et le règlement pacifique des conflits en Afrique", explique ce comité.

Une brigade légère de 1.600 hommes a été constituée avec des compagnies venues de onze pays.

Outre les dix pays de la CEEAC (Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, RDC, Sao Tomé et Principe, et Tchad), le Togo a également été invité à participer à cet exercice.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Regroupement dans le secteur des services

Tech & Web

Gozem a annoncé lundi le rachat de la plateforme Delivroum.

Parc automobile : 3% tout électrique d’ici 5 ans

Environnement

Une petite partie des nouvelles voitures circuleront à l'électrique dans 5 ans.

Investissements durables

Coopération

Le PNUD s’associe à Togo Invest pour la mise en œuvre des projets porteurs dans le cadre du Plan National de Développement.

12 milliards de dollars pour des vaccins

Santé

La Banque mondiale a approuvé un plan d'aide pour garantir aux pays en développement l'accès rapide aux vaccins.