La CEEAC invite le Togo pour des exercices militaires

17/11/2007
La CEEAC invite le Togo pour des exercices militaires

Les dix pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et le Togo vont participer samedi à un exercice militaire commun au Tchad, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Les présidents congolais Denis Sassou Nguesso, centrafricain François Bozizé et gabonais Omar Bongo Ondimba sont arrivés vendredi dans la capitale tchadienne. Leur homologue de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila, qui préside actuellement la CEEAC, est attendu samedi matin.Cette manoeuvre militaire baptisée "Bahr el-Gazel 2005" se déroulera dans la localité de Moussoro, située à environ 250 km au nord-est de N'Djamena, selon le comité d'organisation, qui précise qu'il s'agit d'un exercice interarmées multinational de simulation d'opérations de maintien de la paix.

"Bahr el-Gazel 2005 se veut un espace d'échange d'expériences sur les techniques de maintien de la paix. Il se veut aussi un instrument de défense régional pour la prévention et le règlement pacifique des conflits en Afrique", explique ce comité.

Une brigade légère de 1.600 hommes a été constituée avec des compagnies venues de onze pays.

Outre les dix pays de la CEEAC (Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, RDC, Sao Tomé et Principe, et Tchad), le Togo a également été invité à participer à cet exercice.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.