La fin de 14 ans de galère

23/11/2007
La fin de 14 ans de galère

Le conseil des ministres européens a adressé jeudi une lettre au président Faure Gnassingbé pour lui signifier la « levée définitive » des sanctions qui frappaient le Togo depuis 1993.

Dans ce courrier, il est souligné le « chemin parcouru » par le pays dans les réformes démocratiques et la « politique d'ouverture des autorités ». Cette « levée définitive » requiert encore l'approbation des présidences de l'Union européenne et de la Commission. Une simple question de jours.

La reprise d'une relation normale avec l'UE va permettre à Lomé de bénéficier d'un appui financier significatif et nécessaire.

Le ministre togolais de la Coopération, Gilbert Bawara, avait signé la semaine dernière à Bruxelles avec les institutions européennes une convention d'aide non remboursable de 17 milliards de Fcfa pour des projets institutionnels et d'aménagement urbain. Du jamais vu depuis 1993.

De passage à Lomé samedi dernier, Louis Michel (photo), le Commissaire européen au Développement, avait indiqué que "(…) les conditions pour ouvrir la normalisation complète de la coopération entre l'UE et le Togo sont remplies". Et l'ancien chef de la diplomatie belge d'ajouter : "Normalement, dans les semaines qui viennent, c'est-à-dire avant la fin de l'année, il devrait y avoir une décision qui devrait cautionner l'idée de cette normalisation".

Des propos qui anticipaient sur l'annonce du Conseil des ministres européens de jeudi.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.