Le Togo et l'hémisphère sud se rapprochent

04/03/2015
Le Togo et l'hémisphère sud se rapprochent

Julie Bishop

Le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, a entamé mercredi une visite officielle en Australie, la première pour un chef de la diplomatie togolaise, rapporte togodiplomatie.info. Ce déplacement à une vocation politique et économique avec la présence de membre de la Chambre de commerce.

Après un rendez-vous avec les responsables de l’Agence australienne de coopération internationale, M. Dussey s’est entretenu avec son homologue Julie Bishop. L’occasion d’évoquer la mise en place d’un cadre de coopération et de dialogue. Les échanges entre le Togo et l’Australie sont quasi-inexistants en raison de l’éloignement et d’une politique étrangère australienne davantage tournée vers l’Asie, les Etats-Unis et la Grande Bretagne.

Séance de travail avec Julie Bishop et son staff

Dans l’après-midi, Robert Dussey a eu un entretien avec Ian Macfarlane, le ministre de l’Industrie et des Sciences et avec le sénateur Richard Colbeck pour parler agrobusiness et transformation des produits agricoles.

Jeudi, le ministre togolais se rendra à Perth, quatrième ville du pays en nombre d’habitants et important bassin minier (or, nickel et diamants). Perth est très dynamique dans ses relations avec certains pays d’Asie grâce à un fuseau horaire similaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.