Les soldats américains doivent rester en Afrique

21/01/2020
Les soldats américains doivent rester en Afrique

Les milliers de combattants sont arrivés au Nigeria

Dans un entretien accordé mardi au Washington Post, le président Faure Gnassingbé a exhorté les Etats-Unis à rester en Afrique pour combattre les groupes terroristes.

Le Pentagone envisage sérieusement le retrait d’une partie de ses 6000 soldats présents sur le continent, dont ¼ en Afrique de l’Ouest.

Des zones très importantes du Sahel sont désormais sous le contrôle de membres de l’Etat islamique ou d’autres organisations extrémistes comme al-Qaeda.

Une région qui est une nouvelle terre de conquête pour les combattants fuyant la Syrie et l’Irak.

‘Si un acteur quitte la chaîne, cela affaiblit l'ensemble du groupe", a déclaré Faure Gnassingbé.

L’inquiétude est palpable dans toute l’Afrique de l’Ouest où la menace s’étend.

‘Des milliers de combattants en provenance du Moyen-Orient ont atteint l'Afrique de l'Ouest depuis l'effondrement de l'État islamique en Syrie’, a affirmé le leader togolais au Washington Post.

Il existe cependant très peu de données fiables sur les militants étrangers opérant en Afrique de l'Ouest, mais de hauts responsables américains estiment que des combattants venant de Syrie et d'Irak sont arrivés au Nigeria et au Mali.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Thibault Klidje rejoint les Girondins

Sport

Le Togolais, Thibault Klidje, a signé vendredi un contrat avec Bordeaux, club français de première division.

Pêche aux développeurs

Tech & Web

Le Groupe Ecobank lance la 3e édition du Ecobank Fintech Challenge.

Toutes les raisons d’être optimiste

Développement

L'enquête la plus complète à ce jour sur les aspirations de la jeunesse africaine vient d’être publiée.

Risque modéré au Togo

Santé

Face à la menace du Covid-19, le nom du coronavirus chinois, l’Afrique fait l’objet de tous les soins de la communauté internationale.