Mise en garde de l'Arabie Saoudite

19/09/2007
Mise en garde de l'Arabie Saoudite

Le ministère saoudien de l'Intérieur a mis en garde mercredi les habitants du royaume contre une association caritative fictive qui envoie, du Togo, des lettres à des personnalités et hommes d'affaires pour les escroquer. Selon le ministère, cité par l'agence officielle SPA, cette association présumée "a envoyé à des personnalités notoires et des hommes d'affaires des lettres portant la signature falsifiée du ministre saoudien de l'Intérieur, le prince Nayef ben Abdel Aziz, leur demandant de faire des dons pour réaliser des programmes de bienfaisance".

Le ministère a appelé "tous les citoyens et résidents étrangers à observer une extrême prudence pour ne pas se laisser tromper" par cette association fictive.Selon SPA, cette association s'appelle

"L'Association islamique philantropique de Kpalimé"

, dirigée par Mohammed Zakaria Ibrahim qui se présente comme citoyen togolais.

Les affaires d'escroquerie sont fréquentes dans les riches monarchies du Golfe, dont l'Arabie saoudite, et les procédés utilisés par les escrocs et les charlatans sont variés.

La presse régionale fait souvent état d'arrestations "d'accoucheurs" d'argent, généralement des ressortissants de pays africains, qui prétendent être capables de multiplier l'argent grâce à des produits chimiques.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.

Les footballeurs togolais se distinguent à l'étranger

Sport

Si l'équipe nationale n'est pas très en forme, les joueurs togolais évoluant à l'étranger affichent d'excellents résultats.

Télécommunications : réduire les disparités

Tech & Web

L'UIT a toujours prêté une grande attention à la fracture numérique et aux écarts de développement.

Les musées s'adaptent aux évolutions de la société

Culture

A l’occasion de la Journée internationale des musées, la population pourra découvrir à partir de samedi et jusqu’au 26 mai les richesses de l’art africain.