Mutualisation de la sécurité et du renseignement

09/10/2019
Mutualisation de la sécurité et du renseignement

Coopération plus étroite dans le domaine de la sécurité

La troisième session de la commission mixte Burkina-Faso-Togo a pris fin mardi soir à Lomé.

Quatorze accords de coopération ont été signés dans différents domaines. 

Les documents concernent la diplomatie, l'agriculture, la coopération militaire, transfrontalière et décentralisée, l'eau, l'environnement et la santé.

‘La mise en œuvre de ces accords contribuera sans doute au raffermissement des liens circulaires déjà existant entre nos deux Etats et va renforcer la  coopération et l'intégration de l'axe Ouagadougou-Lomé', a déclaré Alpha Barry, le ministre Burkinabè des Affaires étrangères.

Les deux pays vont également procéder à l’actualisation du mémorandum d'entente en matière de sécurité et de renseignement.

C’est un volet important de la coopération. Le Burkina Faso est en proie à l’insécurité en raison d’attaques terroristes de plus en plus fréquentes. En raison de la porosité des frontières, le Togo ne peut se considérer totalement à l’abri.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

Non aux juges de rue

Justice

56 personnes ont été victimes de la justice populaire depuis le début de l'année.

L'Allemagne auprès des nouvelles municipalités

Coopération

La maire d’Atakpamé, Florence Kouigan, a reçu mercredi la visite de l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin.