Patassé annonce son retour à Bangui

28/11/2008
Patassé annonce son retour à Bangui

L'ancien président de Centrafrique, Ange Félix Patassé, en exil au Togo a décidé de regagner son pays pour prendre part au dialogue politique inclusif dont les travaux vont s'ouvrir le 5 décembre à Bangui. « J'ai décidé de rentrer en RCA pour prendre part activement à ce dialogue qui doit amorcer le processus de réconciliation nationale » a-t-il expliqué vendredi à republicoftogo.com.

Quant à la question de sa sécurité, Ange Félix Patassé se déclare serein. « Cette question est gérée par le bureau de l'Onu à Bangui ». Le président Patassé avait été évincé du pouvoir en mars 2003 par le général François Bozizé, alors chef d'Etat major des forces armées centrafricaines.

Depuis lors il vit en exil au Togo, pays d'origine de son épouse Angèle, décédée 2007.

A Lomé, Ange Félix Patassé a initié plusieurs projets de développement dont celui du biocarburant et de la bioélectricité rurale qu'il n'entend pas abandonner pour autant. « Aujourd'hui, avec les nouvelles technologies, on peut tout faire, même à distance » affirme-t-il. Il considère le Togo comme son pays d'adoption. « Je suis aujourd'hui un togolais d'adoption et j'en garde un très grand souvenir ».

A la question de savoir s'il reviendra au Togo après le dialogue, M. Patassé affirme « laisser le temps faire son chemin ».

Il devrait quitter Lomé dans le courant de la semaine prochaine pour Bangui.  

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Repos forcé pour les footballeurs

Sport

Les championnats de D1 et de D2 sont suspendus le weekend à venir. La reprise est prévue le 2 mars.

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.