Air Afrique se rappelle au bon souvenir d'Air France

25/04/2007
Air Afrique se rappelle au bon souvenir d'Air France

Plusieurs dizaines d'anciens salariés d'Air Afrique ont manifesté mercredi à Paris devant les locaux d'Air France pour interpeller la compagnie et faire valoir leur droits aux indemnités de licenciement et aux arriérés de salaires non payés. "Air France était actionnaire à 11% dans la société Air Afrique et avait promis d'indemniser les salariés à hauteur de 8 milliards d'euros après la liquidation judiciaire", déclare Me Olivier J. Brane, mandaté par le comité de défense.

Réunis dans un comité de défense de 145 ex-salariés ivoiriens d'Air Afrique, les manifestants ont dénoncé le retard de leur indemnisation après la liquidation de leur société prononcée le 25 avril 2002."Nous nous battons depuis cinq ans pour qu'Air France respecte ses promesses de contribuer au plan social en sa qualité d'actionnaire", précise Ange Mouket, ancien directeur financier d'Air Afrique à Abidjan.

Mise en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce d'Abidjan le 25 avril 2002, Air Afrique avait été créée en 1961 par 11 Etats francophones d'Afrique de l'Ouest (Bénin, Burkina Faso, Congo-Brazzaville, Côte d'Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, République Centrafricaine, Sénégal, Tchad et Togo) pour assurer des liaisons régionales et vers l'Europe.

En Afrique, aucune compagnie n'a réellement pris la relève directe d'Air Afrique, même si quelques transporteurs régionaux ont vu le jour et mettent leurs ressources en commun.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Nouveau chapitre

Coopération

Le Togo et l’Allemagne devraient, dans les prochains mois, ouvrir un nouveau chapitre de leur coopération.

Bureau des plaintes

Développement

Pour une gestion consensuelle, efficace, équitable et permanente des projets de développement, il faut de la cohésion.

Plus de peur que de mal

Faits divers

L’un des plus anciens établissements du Togo, l’hôtel du Golfe à Lomé, a été victime d’un sinistre qui aurait pu être dramatique.

Mobilisation en faveur du FIDA

Développement

Plusieurs dirigeants africains demandent à la communauté internationale d'être plus généreuse.