Améliorer la qualité, booster les rendements

23/05/2019
Améliorer la qualité, booster les rendements

La production Robusta au Togo est encore modeste

L’assemblée générale de l'Agence des cafés Robusta d'Afrique et de Madagascar (Acram) se déroule jusqu’à la fin de la semaine à Accra.

L’ACRAM est présidée par le Togolais Enselme Gouthon.

Des producteurs africains sont présents, mais pas seulement.

La filière Robusta se porte plutôt bien et pourrait se porter encore mieux à condition, d’une part, d’améliorer la qualité du produit et, d’autre part de renforcer la production, souligne M. Gouthon.

La qualité est un impératif car cette variété est très peu consommée dans le monde qui privilégie l’Arabica.

L’autre priorité est d’inciter les Africains à boire du café. Et c’est justement la stratégie développée par l’Organisation Inter-Africaine du Café (OIAC).

Enselme Gouthon

L’ACRAM contribue à l’amélioration des revenus et des conditions de vie des caféiculteurs, à la recherche et développement des concepts agricoles indigènes, à la promotion de la consommation locale et la visibilité du café Robusta d’Afrique et de Madagascar au niveau international.

La mission de l’organisation est aussi de mettre en commun les expériences en matière de recherche, de production, de transformation et de promotion de la consommation locale. 

Enselme Gouthon est également le secrétaire exécutif de CCFCC (Comité de coordination pour les filières café et cacao du Togo).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sable fin et déchets

Environnement

La magnifique plage de Lomé ressemble à un dépotoir. Les premiers responsables sont les habitants eux-mêmes. 

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.