Capter l'investissement privé

08/06/2019
Capter l'investissement privé

La mobilisation des investisseurs est indispensable à la réussite du projet

Plus de 600 participants venus d’Europe et du Togo se sont inscrits au Forum économique Togo-Union européenne qui se déroule la semaine prochaine à Lomé.

Un chiffre donné par la délégation de l’UE au Togo qui parle d’’un évènement inédit dans l'histoire des relations entre le Togo et l'Union européenne’.

Ce Forum est une parfaite illustration de la nouvelle alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables ; une initiative annoncée en septembre 2018 par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, souligne la représentation de l’UE.

Le Forum vise à attirer l’investissement privé, notamment dans les secteurs privilégiés par les autorités togolaises : logistique, technologie, agriculture, industrie. Des priorités contenues dans la feuille de route dévoilée en mars dernier et baptisée ‘Plan national de développement’.

Le succès de ce projet repose sur la mobilisation de fonds privés. Sur les 8 milliards nécessaires pour sa première phase, le Plan s’appuie à 65% sur le privé.

L’investissement de partenaires étrangers est donc indispensable. Qu’ils soient européens, asiatiques ou moyen-orientaux.

Le Togo devra séduire dans un environnement très concurrentiel ou la philanthropie n’est pas sa place.

Les deux voisins, le Bénin et le Ghana développent des stratégies similaires.

Jyrki Katainen, le vice-président de la Commission européenne, chargé de l'Emploi, de la Croissance, de l'Investissement et de la Compétitivité, assistera au Forum.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tirer les leçons de certains comportements

Justice

La prévalence de la justice populaire dit quelque chose du système judiciaire au Togo.

GoZem chargée 150.000 fois

Tech & Web

Lancée fin 2018,  l’application GoZem permet de réserver un taxi-moto depuis son smartphone

Méga fête le 21 juin

Culture

La Fête de la musique se déroule chaque 21 juin dans plus de 700 villes à travers le monde. Et à Lomé bien sûr.

Crises migratoires et terrorisme

Cédéao

Le Parlement de la Cédéao délocalise ses travaux dans la capitale togolaise pour parler de l'aide aux réfugiés.